Les différentes façons de manger Céto/LCHF

 

Différentes façons de manger Céto/LCHF

 

Les informations prêtent parfois à confusion… alors un peu de clarté dans le flou !

 

Il n’y a pas qu’une seule façon de manger céto/LCHF, alimentation qui consiste à réduire suffisamment les glucides pour que le corps fonctionne en utilisant les graisses et non plus les glucides.

 

Voici les différentes options qui s’ouvrent à vous.

bc093f8b-4f5e-4e2f-b314-da5f28e132aa

 

  • Céto thérapeutique, avec un taux élevé de cétose (supérieur à 2 mmol/l par exemple). C’est particulièrement indiqué en cas de maladie, comme l’épilepsie, le cancer, les maladies auto-immunes… On recherche un ratio très élevé (4 :1 ou 3 :1), c’est à dire 4 ou 3 parts de lipides (en g) pour 1 part (en g) de protéines/glucides et, bien sûr, on reste en dessous de 20 g de glucides par jour. La plupart des personnes qui adoptent l’alimentation Céto thérapeutique comptent leurs macros par une application, voire pèsent leurs aliments. Le livre Céto cuisine de Magali Wolkowitz est particulièrement utile, ainsi que le livre « Le régime cétogène contre le cancer » des oncologues allemands.

Le-rgime-ctogne-contre-le-cancer-0

 

  • Céto/Paléo anti-inflammatoire. Parmi les personnes qui adoptent une céto thérapeutique, il est aussi possible d’être encore plus attentif aux choix de ses aliments pour profiter au mieux des bienfaits de la cétose. Le Céto/Paléo implique de ne consommer aucune céréale, légumineuse, pas de produits laitiers qui ont un effet pro-inflammatoire, d’autant plus lorsqu’ils proviennent de vaches nourries aux céréales. La viande sera de pâturage, et l’accent est mis sur les aliments anti-inflammatoires : oméga 3 des poissons gras, des noix, curcuma, myrtilles, gingembre… Un ebook du site la vie en céto est en cours de relecture à ce sujet.

Kuuk-Coupe-lgumes-Spirale-Deuxime-Gnration-0-4

 

  • Céto pour perdre du poids. Le niveau élevé de cétose est alors moins crucial et l’on peut réduire la quantité de lipides consommée afin de puiser dans ses propres graisses. La perte de poids est rarement linéaire et ce qui fait maigrir les uns ne fait pas maigrir les autres. Ce qu’il faut retenir de façon très générale, c’est que descendre trop bas en calories ne marche qu’à court terme, car le corps apprend à ralentir son métabolisme et à fonctionner avec moins d’énergie. La céto aide en général à perdre du poids car elle guérit l’insulino résistance. Pour améliorer cette insulino résistance, le jeûne intermittent, voire le jeûne de quelques jours sont aussi efficaces. Globalement, il semble que manger céto améliore le fonctionnement hormonal, et notamment la ghréline et la leptine, hormones de la faim et de la satiété. Dans un premier temps, pour bien s’adapter à la cétose, il est utile de consommer beaucoup de lipides (et notamment de l’huile de coco si on la supporte, en augmentant progressivement la quantité), mais par la suite, certaines personnes constatent que leur corps s’affine mieux en diminuant les lipides, d’autres en les augmentant,… il est difficile de donner une règle qui fonctionnerait pour tous. Compter ses macros aide, surtout les premiers mois, mais ce n’est pas forcément obligatoire. L’ebook gratuit de la vie en céto, ainsi que l’ebook « Les principes et les bases » sont utiles pour bien comprendre le fonctionnement de la cétose.

principes-et-bases

  • LCHF, ou Low carb high fat. C’est une autre façon de manger, qui ne vise pas forcément la cétose. Il est surtout question d’éviter les aliments industriels, de favoriser les bons lipides et de limiter les glucides en évitant céréales, légumineuses et sucre. La consommation de glucides peut alors aller de 15 à 50 g en cétogène (selon les personnes et/ou leur niveau d’activité), et de 15 à 120 g en low carb. Le niveau pour être en cétose diffère d’une personne à l’autre, mais le LCHF aide à garder une bonne santé, à ne pas prendre de poids, voire à en perdre. Il est possible de manger Céto/LCHF (en alternant les phases de cétose et de non cétose) en respectant par exemple les listes de Tim Noakes. Il y a la liste verte, la liste orange, la liste rose, la liste rouge et la liste grise.

 

image etape 4

 

  • The New Atkins est avant tout une méthode pour perdre du poids et trouver un équilibre sur la consommation de glucides sur le long terme. Développé par les Dr. Eric Westman, Dr. Stephen Phinney et Dr. Jeff Volek, il diffère de celle du Dr. Atkins en ce sens qu’il fait la part belle aux légumes. Ce régime cétogène, pauvre en glucides et riche en graisse, comporte 4 phases. Il ne compte pas de macros au sens strict car il se focalise sur les glucides (les protéines et les lipides étant laissés libres de consommation). Il ne compte pas non plus les calories. Pendant la phase 1, les glucides nets sont réduits à moins de 20g/jour pendant au moins 2 semaines pour rentrer en cétose. Les fromages et produits laitiers doivent être limités dans la mesure du possible et l’alcool interdit. Cette phase peut être prolongée. La phase de perte continue introduit des aliments comme les baies, les noix, les graines voire certains produits laitiers, à raison d’un maximum de 5g de glucides par semaine. Cette phase permet de connaître avec précision les aliments qui peuvent freiner la perte de poids ou provoquer des inconforts. Il suffit ainsi de revenir en arrière lorsque c’est nécessaire. La 3ème phase permet d’élargir le champ des aliments et trouver son seuil glucidique. Quand le poids est ainsi stabilisé pour au moins un mois, il est possible passer à la dernière phase qui va vers un type d’alimentation définitif en fonction de ce qui aura été observé. Chaque personne doit apprendre à gérer elle-même son poids, certaines vont devoir continuer à consommer peu de glucides (personnes sensibles) et d’autres vont pouvoir élargir la gamme des aliments glucidiques (personnes tolérantes). The New Atkins permet de passer d’une alimentation cétogène stricte à une version LCHF sans dérapage glucidique.

 

Un blog pour en savoir plus… http://lebongras.com/category/les-bases/

Il est possible de passer de l’un à l’autre en fonction de ses priorités, de ses besoins, de ses envies aussi…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recent Posts
Showing 3 comments
  • Aline Hodara
    Reply

    Bonjour, je ne sais pas si ce que je fais et bien j’essaye de perdre du poids et de me porter mieux, et par jour je mange, du fromage le matin avec un pain fait par moi-même à la farine de la, le midi légumes verts et une viande de bœuf ou de volaille environ 150,01 g café l’après-midi une petite poignée de noix et des amAndes, le soir du poisson gras , avec encore un peu de salade de légumes verts, je prendre deux à trois cuillères à soupe du huile d’olive.
    Merci de me dire si ça convient pour un amaigrissement et une meilleure santé.
    Cordialement

  • Clochard Eve
    Reply

    Merci pour cet article très clair et qui me paraît logique et équilibré. Je comprend mieux et l’idée de passer d’un régime à l’autre me paraît très souple et bon pour le moral. Car je n’ai pas encore vécu un été en régime cétogène et je pense que les fruits me manqueraient… A suivre avec mon corps donc.
    Merci!

Leave a Comment