Céto végétarien, végétalien ou vegan est-ce possible ?

Est-il possible d’adopter l’alimentation Céto/LCHF lorsqu’on est végétarien, végétalien ou vegan ?

A priori, en théorie, tout est possible. L’alimentation Céto/LCHF consiste à revoir la répartition des macro-nutriments, et les alimentations végétariennes, végétaliennes et Vegan proposent de consommer chacun des trois macro-nutriments (glucides, lipides, protides). Les végétariens et végétaliens ont souvent tendance à privilégier les glucides, plus facilement accessibles dans les produits végétaux, et peuvent en souffrir. Rétablir un meilleur ratio entre les glucides et les lipides peut leur permettre d’améliorer leur santé et de retrouver la ligne. Consommer de bons lipides leur permettra de rétablir un bon fonctionnement hormonal.

Céto végétarien

Les personnes qui ont adopté une alimentation végétarienne, c’est à dire les personnes qui ne consomment pas de viande ou ne consomment ni viande ni poisson n’auront pas de difficulté à trouver une alimentation Céto/LCHF qui leur convient.

En effet, l’alimentation LCHF est riche en lipides et pauvres en glucides, et modérée en protéines. Les œufs et le fromage offrent de nombreuses possibilités de recettes.

Les oléagineux et les graines contiennent aussi une petite quantité de protéines, et même si elles ne sont pas complètes (c’est-à-dire ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels) les protéines d’origine animale des œufs pourront les compléter.

Les sources de lipides pourront se répartir entre les œufs, les produits laitiers (beurre et crème) et les oléagineux.

Certaines huiles sont bénéfiques, comme l’huile d’olive, de lin, de noix, de chanvre, de colza, de caméline, d’avocat et bien sûr de coco, qui est une huile à part et particulièrement recommandée dans l’alimentation Céto/LCHF puisqu’elle entraîne un niveau de cétose plus élevé que les autres lipides.

ceto vegetarien

En revanche, ne sont pas recommandées les autres huiles, même bio et même pressées à froid, car elles contiennent un ratio oméga3/oméga 6 défavorable, susceptible d’entraîner des réactions inflammatoires (huile de tournesol, d’arachide, de soja, de sésame).

Céto végétalien ou Vegan

Pour les personnes qui ont adopté une alimentation végétalienne ou vegan, c’est un peu plus compliqué. Dans l’alimentation végétalienne, il s’agit en effet de trouver l’ensemble de ses nutriments dans le règne végétal. Les végétaux contiennent des protéines, mais en général incomplètes, il faut alors les combiner pour pouvoir les métaboliser. Seul le soja contient l’ensemble des acides aminés (protéines), mais aussi des substances nocives, comme des phytoœstrogènes et des lectines. Il permet de pouvoir consommer Céto Végétarien ou céto végétalien plus facilement.

Des aliments adaptés à notre patrimoine génétique

L’alimentation Céto/LCHF recommande de consommer les aliments qui sont prévus pour notre espèce, et pour laquelle nous sommes génétiquement adaptés, c’est à dire les aliments que les hommes consommaient au paléolithique.

Sont exclus les céréales et les légumineuses, notamment du fait qu’ils contiennent des anti-nutriments (substances qui empêchent l’absorption des nutriments). Il est néanmoins possible d’atteindre l’état de cétose en choisissant de consommer du soja, car ce dernier est plus riche en protéines qu’en glucides.

Pour bénéficier des bienfaits de l’alimentation LCHF, les personnes végétaliennes limiteront les aliments trop riches en glucides et favoriseront les végétaux riches en lipides, comme l’huile de coco et les autres huiles citées ci-dessus. Elles pourront trouver quelques omégas 3 dans le pourpier, l’huile de noix, de colza, de lin, ainsi que dans les oléagineux et graines suivantes : noix, noix de macadamia, graines de lin, de chia.

A lire 

 

 

 

 

Recent Posts
Showing 18 comments
  • anne bourgeois gary
    Reply

    ouf , je suis soulagée, cela fait des années que j’ai arrêté viandes, poissons et produits laitiers. Puis récemment j’ai repris le beurre que je fais partir de crème liquide UHt (pas d’autre option ici à la Réunion) et que je met en fermentation avec un verre de kefir de lait avant de battre en beurre, bien salé pour le conserver. je prend un bol de 300 mlde kefir de lait le matin comme petit déjeuner et le même quantité de thé vert (non sucré, je n’aime pas le sucre!)
    Et on m’avait dit que ce serait difficile de venir en cétose en étant végétarienne, vous me rassurez, merci!

    • Corinne Dewandre
      Reply

      Bonjour Anne, Je reviens vers vous pour vous prévenir qu’un livre sur l’alimentation cétogène végétarienne est en préparation aux Editions La Plage. Il sortira en janvier prochain en version papier.

      • reinling
        Reply

        bonjour pourriez vous me donner le nom du livre svp 🙂
        cordialement

        • Corinne Dewandre
          Reply

          Bien sûr ! “Mon programme cétogène”, aux éditions La Plage.

  • Narguy
    Reply

    Bonjour et merci pour votre article.

    Je suis un regime cetogene depuis deux semaines et souhaite arreter la viande, poisson et produits laitiers (garder oeuf) donc pas vraiment vegetalien ni vegetarien. Est il necessaire dans ce cas de faire autant attention que les vegetalien (en prenant en compte l’aport par les oeufs?).

    J’ai lu egalement que l’huile de Coco n’etait pas si recomandée que ca (ou avec moderation et alternance avec d’autres huiles) en lien avec ces acides gras saturés qui seraient mauvais pour le coeur et “bon” pour le mauvais cholesterol? Auriez vous des informations à me donner que je n’ai peut etre pas sur ce sujet. Il y a tellement d’information contradictoire dans l’alimentation…

    Enfin, conseillez vous ou deconseillez vous l’huile de coco à la cuisson (poele) donc a haute chaleur. si oui, laquelle favorisez vous?

    Merci,

    Cordialement , Guillaume

    • Corinne Dewandre
      Reply

      Arrêter l’alimentation cétogène ? Vous le pouvez à tout moment, je ne suis pas sûre de comprendre votre question ?

  • Wan Boerner
    Reply

    article génial , merci pour ce beau service.

  • nathalie carles
    Reply

    J’aimerai savoir si il est possible de faire le regime cétogène sans compter calories, macros etc….tout ce qui rend ce regime rédhibitoire. Peut-on juste suivre les repas generalement conseilles dans les livres sur ce regime et oublier de compter? Merci.

    • Corinne Dewandre
      Reply

      Oui, Nathalie, en effet, on peut suivre la liste de Tim Noakes qui figure sur ce site, et ne rien compter. En restant la plupart du temps dans les aliments de la liste verte, on est à peu près sûr d’être en cétose. Je recommande d’ailleurs de ne compter que quelques semaines pour connaître les macros des aliments et puis de se fier davantage à son corps !

      • Corinne Dewandre
        Reply

        Et un Ebook “Céto sans compter” arrive dans les prochains jours sur le site, avec des idées de menus et de recettes à partir de la liste verte de Tim Noakes !

  • Richard
    Reply

    Bonjour peut on faire le régime cetogene si on est intolérante au lactose ?

    • Corinne Dewandre
      Reply

      Bonjour Richard,
      Oui, tout à fait, vous choisirez alors la version Paléo Ceto, qui est d’ailleurs la version recommandée pour les personnes qui adoptent l’alimentation Céto pour leur santé. Un Ebook contenant plus de cinquante recettes Paleo Ceto sera très bientôt proposé sur le site !

  • virginie libert
    Reply

    Bonjour Corinne,
    Que d’informations! Ce site est une mine! Merci pour tout ça, j’attends impatiemment la sortie du livre en janvier 😉

    • Corinne Dewandre
      Reply

      Merci Virginie, j’y ai justement travaillé toute la journée !!!

  • Michel
    Reply

    Comme végétarien/végétalien, avons nous vraiment besoin de ce genre de régime? Pour quelle raison aurions nous besoin de nous mettre dans cet état? Parce qu’en surpoids? Maladie? Quand j’accumule un peu de gras au niveau du ventre, c’est que, bien évidemment, je me suis laissé aller côté nourriture (sucreries surtout). Sinon, je mange quand même pas mal, vu que je suis assez actif. 1m68, 70kilos, je m’exerce pratiquement tous les jours, à raison d’au moins 45 minutes par activité (1 journée: vélo intense; 1 journée: cardio/musculation), en fait, j’y vais de cette façon: pas longtemps, mais souvent (comme prescrit par beaucoup d’entraineurs).

    Donc, je me questionne à savoir ce que ça aurait d’utile pour une personne végétarienne/végétalienne, qui a, à la base, un régime relativement équilibré (on ne peut qu’avoir un régime équilibré, de toute façon, surtout quand on est végétalien).

    • Corinne Dewandre
      Reply

      Bonjour Michel, c’est difficile de savoir pour vous si cela vous conviendrait ou non ! Je pense que chacun a la responsabilité de rechercher ce qui convient le mieux à son corps, à sa situation unique, de se documenter, de s’écouter. A priori, si vous vous sentez en pleine forme avec la façon dont vous vous alimentez, pourquoi vouloir changer ? L’équilibre diffère d’une personne à l’autre, en fonction de nos métabolismes propres, des éventuelles intolérances ou dysfonctionnements… quand vous ressentez une baisse de vitalité, des signes d’une défense immunitaire faible, d’une déminéralisation (caries) ou inflammation (douleurs), c’est le moment de chercher à affiner son alimentation. Quand tout va bien… tout va bien !

  • lea
    Reply

    Bonjour

    Je vous conseille a tous le documentaire The Magic Pilll sur Netflix, c’est une mine d’or il est extrement bien fait !!!

Leave a Comment